Donner du sens à la science

Message d'erreur

  • Warning: include_once(): Unable to allocate memory for pool. in file_register_phar_wrapper() (line 20 of /opt/cnrs/www/includes/file.phar.inc).
  • Warning: include_once(): Unable to allocate memory for pool. in file_register_phar_wrapper() (line 21 of /opt/cnrs/www/includes/file.phar.inc).
  • Warning: include_once(): Unable to allocate memory for pool. in file_register_phar_wrapper() (line 22 of /opt/cnrs/www/includes/file.phar.inc).
  • Warning: include_once(): Unable to allocate memory for pool. in file_register_phar_wrapper() (line 23 of /opt/cnrs/www/includes/file.phar.inc).
  • Warning: include_once(): Unable to allocate memory for pool. in file_register_phar_wrapper() (line 24 of /opt/cnrs/www/includes/file.phar.inc).
  • Warning: include_once(): Unable to allocate memory for pool. in file_register_phar_wrapper() (line 25 of /opt/cnrs/www/includes/file.phar.inc).

A propos

De la santé à l’énergie en passant par l’informatique ou la chimie, les recherches menées dans les labos trouvent régulièrement des prolongements dans le monde socio-économique. Découvrez sur ce blog des exemples de valorisation des recherches menées au CNRS, une des institutions les plus innovantes au monde.

Les auteurs du blog

La rédaction de CNRS le journal

A la une

Concours i-Lab 2018 : plus de 46% de lauréats CNRS
06.07.2018, par Laurence Stenvot
La 20e édition du concours national i-Lab d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes a dévoilé ses lauréats le 5 juillet 2018. Sur les 64 projets récompensés, 30 sont directement liés au CNRS dont 11 Grands prix.

Créé en 1999 et organisé par le ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation avec Bpifrance, le concours i-Lab est né de la volonté de valoriser les résultats de la recherche publique à travers la création d’entreprise. Les 64 lauréats retenus parmi les 383 candidatures ont établi une preuve de concept et sont proches de la création ou viennent de créer leur entreprise. Ils bénéficieront d’une subvention pouvant atteindre  450 000 euros  ainsi qu’un dispositif d’accompagnement et de formations (1) pour aider   leur développement. Le concours i-Lab, doté d’une enveloppe de 12 millions d’euros, se distingue comme étant le premier dispositif national d’amorçage en faveur du transfert des résultats de la recherche vers le monde économique avec la création de 1 914 entreprises depuis sa création.

Le CNRS se démarque une nouvelle fois cette année avec 30 projets lauréats directement liés à l’institution (soit presque 47 %) dont 11 des 14 Grands prix. Parmi les projets CNRS, six d’entre eux (TreeFrog Tx, Cryodelight, Decifrac, Exotrail, Moiz, Spinofrin) ont bénéficié du programme prématuration du CNRS (2). Plus généralement, l’année 2018 marque une année record avec 81 % de lauréats qui valorisent des résultats de la recherche publique (3). 20 % des lauréats ont également profité d’un soutien de maturation par une Société d’accélération du transfert de technologie (SATT).

Chaque projet s’inscrit dans l’un des dix grands défis sociétaux définis par l’agenda stratégique France-Europe 2020. Pour cette vingtième édition, la catégorie Santé et bien-être regroupe la majorité des projets récompensés avec 31 des lauréats reconnus au sein de cette catégorie, soit quasiment 50% des projets. Vient ensuite la catégorie Société de l’information et de la communication avec 20% des projets. A l’occasion des 20 ans du concours, 14 Grands prix ont été décernés. Ces Grands prix bénéficieront de l’accompagnement privilégié d’un parrain qui les soutiendra dans le développement de leur start-up : réalisation d’une première levée de fonds, introduction du produit sur le marché.

Voici les lauréats liés au CNRS (le palmarès complet est à voir ici) :
  

  • Dans la catégorie « santé et bien-être » :

Corinne Ronfort – VaccyVet : Entreprise de solutions vaccinales innovantes, sans adjuvants, boostant et optimisant les réponses immunitaires pour les animaux d’élevage. (CNRS/UGA/INRA) – Auvergne Rhône-Alpes

Gonzague Issenmann – Womed : Dispositif médical aux propriétés anti-adhérentielles pour favoriser la fertilité. (Institut des biomolécules Max-Mousseron (5) – Occitanie)

Tom Shepherd - Neurophoenix1 : Dispositif pour le traitement des neuropathies optique. (unité de virologie (6) – Auvergne Rhône-Alpes)

Damien Salauze – Nutritheragene : Biotechnologie de contrôle dans le temps de la production de peptides cytotoxiques par les cellules de l’organisme pour le traitement du cancer. (Institut du cerveau et de la moelle épinière (7) et Unité de nutrition humaine à l’INRA) – Auvergne Rhône-Alpes)

Bertrand Damart – Dreampore : une technologie de séquençage de macromolécules à base de nanopores. (Laboratoire Analyse et modélisation pour la biologie et l'environnement (8) – Ile de France)

Denis Barbier - Microlight3D : machines d’impression 3D à haute résolution pour les micro-pièces complexes en polymère. (Laboratoire Interdisciplinaire de physique (9) – Auvergne Rhône-Alpes)

Maximilian Richly - Diabolus :  Sonde pour immunoanalyses, basée sur les propriétés optiques uniques de nanoparticules luminescentes. (Laboratoire d'optique et biosciences (10) – Ile-de-France)

Philippe Pebay – Zymoptiq : Technologie d’enzymomètre qui utilise les micro-nanotechnologies pour révolutionner la mesure de l’activité enzymatique. (Institut d'électronique de microelectronique et de nanotechnologies (11) – Hauts-de-France)

Benoit Le Bras – BIALTIS : matériau à mémoire de forme sans nickel pour des applications biomédicales. (Institut des sciences chimiques de Rennes (12) – Bretagne)

Maxime Feyeux - TFT : Technologie de production de cellules souches pour le criblage de médicaments et le développement des initiatives de thérapie cellulaire. (Laboratoire photonique numérique et nanoscience (13) – Nouvelle Aquitaine)

Denis Gascon – FiGaRo : Technologie de la microscopie à super-résolution. (Institut de biologie Intégrative de la cellule (14) – Ile-de-France)

François Malavaud – IVCatch : technologie de capture de cellules tumorales circulantes au sein de la circulation sanguine des patients. (Laboratoire d'analyse et d'architecture des systèmes (15) - Occitanie)
 

  • Dans la catégorie « Société de l'information et de la communication »

Alexander Pelov – Acklio IOT : méthode innovante de compression/décompression des en-têtes IP/UPP pour des objets connectés via un réseau radio longue portée. (Institut de recherche en Informatique et systèmes aléatoires (16)– Bretagne)

Agnès Guerraz - Al: Technologie d’algorithmes d’intelligence artificielle pour des outils d’aide à la décision dans le domaine de l’innovation. (Laboratoire d’informatique de Grenoble (17) – Auvergne Rhône-Alpes)

Aurélien Yol – Dilepix : Technologie d’optimisation de la production agricole par intelligence artificielle (Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires (18) – Bretagne)

Valérian Giesz – CRYODELIGHT : Composants pour l’industrie quantique permettant de diminuer les temps de calculs des technologies quantiques par plusieurs ordres de grandeur. (Centre de nanosciences et de nanotechnologies (19)– Ile-de-France)

Tiphaine Saltini - Neuroprofiler : Jeu de finance comportementale et de machine-learning permettant d'évaluer les profils d'investisseurs en ligne. (unité Sciences, éthique, société (20) – Provence Alpes-Côte d’Azur)

Marion Aubert – WAVELY : Technologies de traitement de signal audio complexes alliées au machine learning. (Institut d'électronique, microélectronique et nanotechnologies (21) – Hauts-de-France)
 

  • Catégorie « Une ambition spatiale pour l'Europe »

David Henri – Exotrail 1 : Technologie de propulsion dédié à l’industrie spatiale. (Plateforme d’Intégration et de tests de l’Observatoire de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (22) – Ile-de-France)
 

  • Catégorie « Stimuler le renouveau industriel »

Hani Sherry – RAYVELATEUR : Technologie de contrôle non destructif miniaturisée, destinée à remplacer les rayons X pour la qualité de production. (Institut d'électronique de microélectronique et de nanotechnologie (23)  – Auvergne Rhône-Alpes)

François Ruffenach – CELLOZ : Matériau nouvelle génération de toiture à partir de papier recyclé. (laboratoire Génie des procédés papetiers (24) – Ile-de-France)

Laurent Ponson – DECIFRAC : Algorithmes d’analyse de défaillance et la caractérisation des propriétés à rupture des matériaux. (Institut Jean-le-Rond-d'Alembert (25) – Ile-de-France)

  • Catégorie  « Sociétés innovantes, intégrantes et adaptatives »

Pierre Thibault - KAPFLEX : Capteurs I-IoT connectés et autonomes pour les réservoirs industriels mesurent le niveau, l’intégrité et la traçabilité du contenu et la présence de pollution environnemental de l’eau. (Laboratoire Interdisciplinaire de physique (26) – Auvergne Rhône-Alpes)

Marc Cornuejols - ARKYAN 2: Service informatique basé sur le big data et de l’intelligence artificielle pour la stratégie brevet. (Laboratoire d'informatique, de robotique et de microélectronique de Montpellier (27) - Occitane)

Vincent Perlbarg – BrainTale : Plateforme médicale pour le diagnostic et le pronostic personnalisés des patients dans le coma en réanimation. (Laboratoire d’Imagerie biomédicale (28) – Ile-de-France)

  • Catégorie  « Une énergie, propre, sûre et efficace »

Thierry Garret - MOÏZ : Modules de mesure autonomes, connectés, et d'une durée de vie infinie, de récupération d'énergie par effet thermoélectrique. (Institut Néel (29)  – Auvergne Rhône-Alpes)

Alain Lefebvre - MOTRHYS : Solution de surveillance et d'aide au diagnostic automatique de conduites forcées. (CNRS/Grenoble-INP/UGA – Auvergne Rhône-Alpes)

  • Catégorie  « Gestion sobre des ressources et adaptation au changement climatique »

Pierre Le Blainvaux – SPINOFRIN : Technologie pour la submicronisation de composés organiques fragiles pour les industries pharmaceutiques, agroalimentaires et cosmétiques. (Laboratoire des nanomatériaux pour les systèmes sous sollicitations extrêmes (30) – Ile-de-France)

  • Catégorie  « Mobilité et systèmes urbains durables »

Cécile Villette – ALTAROAD : Nouvelle génération de routes connectées pour optimiser les flux du secteur de la construction et des transports. (Laboratoire de physique des interfaces et des couches minces (31) – Île-de-France)

La liste complète des lauréats et des Grands prix est à retrouver ici.

 

Notes :

1-  Forum 1ers contacts de conférences thématiques, semaine de formation à l’EM Lyon, programme de préparation à l’entrepreneuriat HEC Challenge +, accès direct au programme d’accompagnement personnalisé sur les marchés nord-américains NETVA, accès direct au concours international de start-up Challenge et invitation au Global Summit dédié à la deep-tech
2- Le programme de prématuration doté de 2 millions d’euros, mis en place par le CNRS depuis cinq ans, vise à faire émerger des projets à fort potentiel d’innovation.
3- Université, CNRS, INSERM, CEA, INRA, INRIA, BRGM, Institut Pasteur
4 - CNRS/Université de Montpellier
5- CNRS/Université de Montpellier/Université Avignon Pays de Vaucluse/ENSC Montpellier/Université de Nîmes/CHU de Nîmes
6- Institut Pasteur/CNRS
7-CNRS/INSERM/Sorbonne Université
8 - CEA/Université Evry-Val-d’Essonne/CNRS/Université Cergy-Pontoise
9- CNRS/Université Grenoble Alpes
10- CNRS/École polytchnique/Inserm
11- CNRS/ISEN Lille/Université Valenciennes Hainaut-Cambresis/École centrale de Lille/Université de Lille
12- Insa Rennes/CNRS/ENSC Rennes/Université Rennes 1
13-Institut d’optique graduate school/CNRS/Université de Bordeaux
14- Université Paris-Sud/CNRS/CEA/INRA
15- CNRS/INSA Toulouse/Université Toulouse Capitole/Université Toulouse Paul Sabatier/INP Toulouse
16- Université Rennes 1/CNRS/ENS Rennes/INSA Rennes/Université Bretagne-Sud/INRIA/CentraleSupelec/IMT Atlantique - InstitutMines Telecom/Inserm
17- Inria/CNRS/Grenoble INP/Université Grenoble Alpes
18- Université Rennes 1/CNRS/ENS Rennes/INSA Rennes/Université Bretagne-Sud/INRIA/CentraleSupelec/IMT Atlantique – Institut Mines Telecom/Inserm
19- CNRS/Université Paris-Sud/Université Paris Diderot
20-CNRS
21- CNRS/ISEN Lille/Université Valenciennes Hainaut-Cambresis/École centrale de Lille/Université de de Lille
22- CNRS/Université de Versailles St-Quentin-en-Yvelines
23- CNRS/ISEN Lille/Université Valenciennes Hainaut-Cambresis/École centrale de Lille
24-CNRS/Grenoble INP/CFA AGEFPI
25-Sorbonne Université/CNRS
26- CNRS/Université Grenoble Alpes
27-CNRS/Université de Montpelllier/Université Perpignan via Domitia/INRIA
28- CNRS/INSERM/ Sorbonne Université
29-Grenoble INP/CNRS/Université Grenoble Alpes
30- Université de Strasbourg/CNRS/ISL
31- CNRS/École polytechnique

 

Commentaires

0 commentaire
Pour laisser votre avis sur cet article
Connectez-vous, rejoignez la communauté
du journal CNRS