Donner du sens à la science

A propos

Le blog qui prend du recul sur l'image scientifique.

Les auteurs du blog

L'équipe de CNRS Images
En plus de gérer le patrimoine audiovisuel du CNRS (vidéothèque et photothèque), nous produisons des films et reportages photo pour mettre à l'honneur la recherche française.

A la une

La science sur un ton léger
01.02.2016, par Nicolas Baker
Mis à jour le 19.04.2016
Aborder un sujet de recherche sous une forme humoristique ? C’est le pari ambitieux de la série "La Boîte Noire". Chaque épisode confronte le personnage principal à un problème qui va alors le mener vers les chercheurs qui travaillent sur une solution. L’auteur/réalisateur de la série Jean-Pierre Courbatze nous explique l’équilibre subtil à maîtriser pour parler de sujets sérieux sur un ton léger.

       
Comment fait-on pour parler d’un sujet sérieux et complexe avec humour ?
Jean-Pierre Courbatze : L’idée, c’était que le côté décalé soit présent à l’image notamment avec le jeu burlesque du personnage. En contrepartie, une voix off venait toujours ancrer le propos dans le sérieux du sujet. L’acteur Frédéric Blin a apporté sa belle présence physique, et moi j’essayais de le canaliser pour que la scène visuelle n’occulte pas le propos.

Moteur Moléculaire par CNRS

 
Est-ce que le côté léger et humoristique ne nuit pas au propos scientifique ?
J.-P. C. : Gardons la proportion des choses : les films sont courts (2’30) et n’ont pas la prétention d’offrir une compréhension exhaustive du sujet. Si le spectateur garde une ou deux images marquantes, un principe scientifique central, et s’il a passé un bon moment, alors c’est gagné.
 

Dans La Douleur par CNRS

Quel a été votre rapport avec les chercheurs pour qui ces recherches représentaient des années de travail ?
J.-P. C. : J’avais un peu peur que l’on me prenne pour un fou. J’arrivais dans un laboratoire, je couvrais tout en noir, je sortais un cerveau en plastique et le comédien faisait le pitre. Ils devaient se dire « ils prennent notre recherche et ils en font quelque chose de fou ! »
Malgré tout, j’ai eu de très bons retours de leur part.
 

Code Lumineux par CNRS

Pensez-vous qu’il y a de l’avenir pour des sujets scientifiques qui font sourire ?
J.-P. C. : Je pense, effectivement, qu’il devrait y avoir davantage de films au ton « ouvert » dans la science. La science a un côté sacro-saint. La recherche est une boîte noire. On a beau savoir que les chercheurs travaillent dans leurs obscurs labos – on ne sait pas trop ce qu’ils font. Ils ne savent pas eux-mêmes ce qui se passe dans le laboratoire d’à côté. Les chercheurs d’ailleurs sont demandeurs de sujets qui montrent qu’ils sont humains, qu’ils sont capables de dérision. De toute façon, il y a suffisamment de vidéos scientifiques très sérieuses pour laisser la place à des productions plus légères, plus sympas.

La boîte noire est une série coproduite par CNRS Images, l'Inserm, l'Inria, Universcience et Le Miroir.
Les 15 épisodes de la boîte noire sont à regarder gratuitement sur le site de la vidéothèque du CNRS ou sur Universcience.tv.

Commentaires

0 commentaire
Pour laisser votre avis sur cet article
Connectez-vous, rejoignez la communauté
du journal CNRS