Sections

Les lauréats 2017 de Ma thèse en 180 secondes

Les lauréats 2017 de Ma thèse en 180 secondes

15.06.2017, par
Davina Desplan, Sabrina Fadloun et Olivier Chabrol (au premier plan, de gauche à droite) sont les trois lauréats de la finale nationale du concours 2017.
Hier soir avait lieu la finale nationale de «Ma thèse en 180 secondes» à la Maison de la radio, à Paris. Découvrez les prestations de Sabrina Fadloun, la grande gagnante du concours, et des deux autres lauréats qui ont tous su, cette année encore, convaincre le jury et le public en seulement trois minutes.

Mercredi 14 juin, le Studio 104 de la Maison de la radio accueillait la finale nationale du concours « Ma thèse en 180 secondes », organisé par le CNRS et la Conférence des présidents d'université. Au cours de cette soirée co-animée par Mathieu Vidard, Pierre Girard et Marie-Charlotte Morin, les seize doctorants finalistes ont présenté leur sujet de recherche en un temps record de 3 minutes. Voici les gagnants de l’édition 2017 :

  • Sabrina Fadloun, représentante de la Communauté université Grenoble-Alpes, a remporté hier soir le premier prix et le prix du public, grâce à une présentation brillante de sa thèse. L’intitulé de celle-ci avait pourtant de quoi faire peur : « Étude d’un procédé de dépôt de cuivre par MOCVD pour la réalisation de vias traversants à fort facteur de forme pour l’intégration 3D ».
     

    Sabrina Fadloun

    À propos
    Fermer
    Année de production: 
    2017

  • Le deuxième prix  est attribué à Davina Desplan, finaliste de l’université Paris-Seine, pour la présentation de son projet de recherche : « Caractérisations mécaniques et électriques de produits cosmétiques et de leur stabilité, lien avec des modifications chimiques ou des contaminations biologiques ».
     

    Davina Desplan

    À propos
    Fermer
    Année de production: 
    2017

  • Enfin, le troisième prix a été remis à Olivier Chabrol, représentant de Aix-Marseille Université, avec l’exposé en trois minutes de son travail consacré aux « Méthodes informatiques de détection de signatures moléculaires de convergence évolutive ».
     

    Olivier Chabrol

    À propos
    Fermer
    Année de production: 
    2017

Les deux premières lauréates, Sabrina Fadloun et Davina Desplan, représenteront la France lors de la finale internationale du concours, qui se tiendra le 28 septembre prochain à Liège, en Belgique.

Commentaires

0 commentaire
Pour laisser votre avis sur cet article
Connectez-vous, rejoignez la communauté
du journal CNRS