Donner du sens à la science

Ondes gravitationnelles: les détecteurs de l'extrême

Ondes gravitationnelles: les détecteurs de l'extrême

11.02.2016

La détection des ondes gravitationnelles, qui a été annoncée le 11 février, est le fruit d'une véritable prouesse technologique : afin de déceler le passage d'une onde gravitationnelle, les détecteurs Ligo et Virgo doivent pouvoir repérer des mouvements infinitésimaux, de l'ordre du milliardième de la taille d'un atome !

À propos de cette vidéo
Titre original :
Ondes gravitationnelles : les détecteurs de l'extrême
Année de production :
2016
Durée :
5 min 58
Réalisateur :
Nicolas Baker
Producteur :
CNRS Images
Intervenant(s) :
Benoît Mours
Laboratoire d'Annecy le Vieux 
de Physique des Particules (LAPP)
CNRS / Université Savoie Mont-Blanc

Frédérique Marion
LAPP

Nicolas Arnaud
Laboratoire de l'Accélérateur Linéaire (LAL)

Romain Bonnand
LAPP

Éric Chassande-Mottin
Astroparticules et Cosmologie
CNRS / Université Paris 7
Journaliste(s) :

Commentaires

3 commentaires
Pour laisser votre avis sur cet article
Connectez-vous, rejoignez la communauté
du journal CNRS